BERGERAC : Subventions aux associations : EELV pour des critères transparents et équitables, dans le cadre d’une Commission à la Vie Associative !

EELV Bergeracois fait suite à la réunion relative aux subventions et moyens pour les associations à laquelle toutes les associations ont été invitées par le maire de Bergerac, D Garrigue .

forum asso

Bergerac, Forum des Associations

Ce dernier, prenant appui sur l’audit des comptes municipaux présenté lors du dernier conseil municipal, a annoncé une baisse des subventions directes de 15 %, et un effort du même ordre sur les aides indirectes (mise à disposition de personnels, de locaux ou de matériel.. .). Il a aussi indiqué la hausse de la facturation de certaines prestations : location de salles municipales…

Si M Garrigue confirme cette décision, EELV demande à ce que ces mesures soient prises dans la plus grande transparence. A ce titre, le tableau des subventions 2013 et 2014 mériterait de figurer sur le site internet de la municipalité (obligation légale).

EELV demande aussi la mise en place d’une Commission à la Vie Associative, chargée de définir des critères transparents et équitables des aides directes et indirectes aux associations. Cette commission pourrait associer à parts égales des élus municipaux, des représentants d’association et des citoyens. A terme, elle pourrait aussi avoir un avis consultatif sur les attributions des subventions.

EELV réclame aussi que les baisses de ces aides soient examinées cas par cas afin ne pas mettre en danger l’activité de nos associations bergeracoises. Elles font un travail essentiel de lien social et participe grandement au dynamisme et à l’animation de Bergerac.

Afin de faciliter les démarches des associations, EELV demande aussi qu’un travail soit entrepris par la ville et la CAB afin d’harmoniser les compétences respectives, procédures, dates et délais, critères d’attribution…

Enfin, EELV regrette que les marges de manœuvre financières souhaitaient par le maire soient orientées vers les associations d’une manière aussi importante. Pour Lionel Frel, Représentant local d’EELV, d’autres solutions existent : « Une baisse des subventions illégalement versées à Ryanair par exemple, ou un vrai plan d’économies d’énergie (2 millions d’euros de « fluides » par an) permettraient de solliciter de manière moins importante les associations. »

Remonter