Conserverie de Bergerac, le Groupe d’Aucy sacrifie Bergerac !

Le groupe coopératif d’Aucy sacrifie son unité « Conserverie de Bergerac » sur l’autel de la rentabilité. Dans sa course au « toujours plus gros, toujours plus grand », la restructuration entraîne la fermeture de la conserverie bergeracoise et la suppression de 23 emplois.

Pourtant, en 2014, le groupe d’Aucy claironnait un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros et un résultat de 12,5 millions d’euros.

Cette situation est révoltante, d’abord pour les 23 employés menacés par le plan soi-disant social, même si un reclassement dans l’unité de logistique de l’Escat serait annoncé.

Cette fermeture est aussi une bien curieuse réponse aux efforts des collectivités locales pour soutenir cette entreprise :

  • utilisation des locaux de l’ex-ESCAT/ELOCA dans le cadre du Plan Local de Revitalisation,
  • abandon de créance du Conseil régional en 2012 pour un total de 600 000 €.

Lionel Frel 6

Lionel Frel, Conseiller régional, s’étonne que la délibération (avenant 2 au PLR), votée lors de l’assemblée plénière du Conseil régional du 13 avril 2016, se félicite que « L’avenant n°1 avait permis notamment une modification des orientations concernant le site de l’ELOCA pour faciliter l’installation d’une entreprise bergeracoise (Conserverie de Bergerac / coopération UNIPROLEDI). A ce jour, cette société a permis le développement de 65 emplois sur le site (hors intérimaires saisonniers). » A peine quelques jours plus tard, on apprenait la suppression de ces 23 emplois !

 

Dans le même temps, le groupe d’Aucy annonce que 130 millions d’euros seront investis dans la modernisation de ses quatre usines bretonnes grâce au soutien du Conseil régional de Bretagne.

Europe Ecologie Les Verts du Bergeracois demande donc au dirigeant du groupe d’Aucy, notamment au titre des efforts faits par les collectivités territoriales pour soutenir cette entreprise, de revenir sur sa décision et d’investir pour développer à Bergerac un outil de production moderne et propre à pérenniser l’entreprise.

Remonter