Réponses sommaires aux questions de Francis Cortez

Le 26 novembre 2012, le sénateur, Claude Berit-Debat (PS) a invité les élus de quatre ou cinq cantons limitrophes de Périgueux pour faire son deuxième bilan d’activité au Sénat. Les sujets traités : réforme des collectivités, budget, Europe, PAC, pesticides, logements, mariage pour tous, vote des étrangers…

Voici un résumé des réponses aux questions* de Francis Cortez

  • La hausse de TVA sur le bois est justifiée car ce produit n’est pas de première nécessité même si des réseaux de chauffage au bois se mettent en place. Tandis que le gaz est un produit de première nécessité comme l’indique le taux de 5,50% !
  • Pour désenclaver la Dordogne, il nous faut un train rapide et une autoroute. Les cadres de Fromarsac ont besoin par exemple d’aller à Paris rapidement pour prendre l’avion pour le reste du monde. Les difficultés de l’agriculture sont dues au manque de repreneur donc la réduction de foncier agricole n’est pas un problème.
  • L’autoroute sera en fait une deux fois deux voies. Elle reliera Limoges-Périgueux-Bergerac-Agen-Tarbes et rejoindra l’Espagne par un tunnel. Elle permettra le désenclavement de la Dordogne. Elle est indispensable pour améliorer la sécurité. L’état n’ayant pas les moyens de la construire, elle ne peut être que concédée au privé.

 

Comment ne pas approuver le commentaire de Françis Cortez:

« Le raisonnement est encore dicté par une approche du développement des années 60. »

* voir ici ces questions dans l’article précédent portant sur cette réunion.

Remonter